Quelles sont les clauses importantes d’un acte de vente immobilière ?

Avant la vente d’un bien immobilier, il est important d’établir un contrat de vente basé sur des clauses. Le bien est livré sur l’accord des deux parties avec la présence d’un notaire si les circonstances l’exigent. Le contrat est un acte qui donne une valeur intrinsèque à la vente sur le plan juridique.

Les informations sur les deux parties et le bien livré

Avant la remise définitive d’un bien à un acquéreur, il faudra signer un contrat dans lequel figurent les clauses de la vente. En première position, les informations sur le bien et les deux parties doivent figurer sur le contrat. Il permet de bien connaître le vendeur et l’acheteur ainsi que le bien vendu. Ce sont des éléments qui doivent figurer sur le contrat dans le but de protéger les parties concernées et de sécuriser le bien.

Ainsi, les informations concernant les coordonnées du vendeur doivent apparaître parmi les clauses. De plus, il faudra bien décrire le bien cédé en donnant tous les détails qui pourront permettre de l’identifier sans anicroche. Tous les équipements que contient la maison de même que sa situation géographique doit être mentionnée. En outre, il faudra aussi ajouter l’origine du bien ainsi que les coordonnées de l’acheteur.

L’importance de cette partie réside dans le fait qu’elle permet aux deux parties de cadrer la vente. Le propriétaire du bien doit prouver sa légitimité de posséder l’appartement en fournissant tous les détails possibles. Aussi, la mise en place d’hypothèque ou d’inscription de privilège doit y figurer. Pour justifier l’authenticité de tous ces documents, l’intervention d’un notaire est capitale. C’est lui qui attestera de la légalité des pièces justificatives afin qu’elles ne soient pas considérées comme des documents sous seing privé.

Les informations sur les conditions de la vente

Le bien doit être remis sur la base de certaines clauses prépondérantes. Elles doivent être absolument écrites sur un papier pour valoir ce que de droit. De fait, les clauses regroupent les informations financières et tous les détails qui permettront au locataire de jouir du bien. C’est pourquoi avant l’écrit, les deux parties doivent s’entendre. Aucune modification ne pourra être faite à l’issue de l’écriture définitive des clauses.

Le prix de la vente, le mode de financement ainsi que la date de mise à disposition sont des points essentiels à mettre sur le contrat. Lorsque la transaction est effectuée par une agence immobilière, les frais d’honoraires doivent aussi figurer. Le payeur de ces derniers est également mentionné. Il peut s’agir du vendeur ou de l’acheteur.

Faire des diagnostics sur le bien

Le diagnostic sur le bien constitue un complément sur la description du logement. Il permet au locataire de vivre dans des conditions optimales. Le bien est en mesure de lui offrir une sécurité absolue. Le vendeur a donc l’obligation de donner les points forts et les points faibles du bien afin de prévenir l’acquéreur. Ce dernier prendra ses dispositions pour savoir dans quelle mesure intégrer l’appartement.

Lorsque la maison qui sera vendue est un logement individuel, le vendeur doit le préciser. Il devra aussi ajouter un état d’assainissement non collectif. Ce qui permettra au preneur d’être en possession totale du bien. Il saura tout ce dont il a droit avant la signature de l’acte de vente.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*